Société Francaise Odonatologie  
Randonnées et séjours naturalistes





Sympetrum meridionale  Selys, 1841

Sympétrum méridional - Libellulidae


Présentation

Statut(s)

Observations

Communes

Observateurs

Photos
 

Présentation :

Un Sympetrum peu spectaculaire... morne et peu coloré, faiblement marqué de noir, si bien que les côtés du thorax semblent non dessinés, nuances légères de rouges et de bruns terre cuite. Dans la mesure où divers individus montrent, au moins à maturité, une part significative de nervures colorées, la confusion avec Sympetrum fonscolombei est permise. Auquel cas c'est l'examen des pièces sexuelles tant des mâles que des femelles qui viendront parfaire l'identification.

Habitats fréquentés en P.A.C.A. :

Les habitats temporaires lui conviennent, mais il semble que ce soit les marais de la Camargue ou certains sites proches du littoral qui lui conviennent le mieux. Une certaine salinité des eaux pourrait lui convenir volontiers. Ailleurs il est plus rare, et même souvent parfaitement rare.

Erratique et migrateur, ses déplacements passent plus inapperçus que ceux de Sympetrum fonscolombei et restent pour partie incompris ou disons que moins réguliers et spectaculaires, il y a quelques temps qu'aucune migration d'ampleur de Sympétrum méridional en France, soit assez récente pour qu'on s'en souvienne...

Sympetrum meridionale Lac de Mison (04), 650 m. - (Photo : Stéphane Bence)
Lac de Mison (04), 650 m. - (Photo : Stéphane Bence)

Carte de distribution P.A.C.A
.



 
Accueil Les news Les espèces Atlas communal Cartes thématiques Participer à l'Atlas Rejoindre la SfO La revue Martinia Nous contacter Liens et partenaires

Réalisation du site Franck Le Driant / FloreAlpes.com - 2009